L'établissement  |  Le Groupement Hospitalier de Territoire "Psy Sud Paris"

Le Groupement Hospitalier de Territoire "Psy Sud Paris"

Depuis la signature d’une convention constitutive au mois de juillet 2016, l’EPS Erasme est membre du Groupement Hospitalier de Territoire "Psy Sud Paris" auquel participent également, en tant que parties prenantes, la Fondation Vallée et le Groupe Hospitalier Paul Guiraud.

             

Le Groupe Hospitalier "Hôpitaux Universitaire Paris Sud" (AP-HP), l’Hôpital d’instruction des armées Percy et huit partenaires sociaux et médico-sociaux (la Fondation des amis de l’atelier, l’Elan retrouvé, l’APSI, Vivre, Espérance 92,  APAJH 94,  le Foyer Saint Raphael, et l’ APEI Sud 92) sont associés à la constitution du groupement.

La création des GHT est issue de la loi du 26 janvier 2016 de modernisation de notre système de santé. Dans sa lettre de mission du 17 novembre 2014, Marisol Touraine (Ministre des Affaires sociales, de la santé et des droits des femmes) souligne que "la création des GHT procède d’une double volonté : faire en sorte que les établissements publics de santé d’un même territoire définissent une stratégie de prise en charge partagée autour d’un projet médical commun et gèrent ensemble certaines fonctions transversales (systèmes d’informations, fonction achat, plans de formation, etc.)"  La région Ile-de-France est désormais constituée de 14 GHT installés sur l’ensemble de son territoire.

 

Le GHT Psy Sud Paris a fait le choix d’élaborer un projet médico-soignant partagé (PMSP) afin de souligner l’enjeu de la collaboration étroite des professionnels médicaux et soignants au bénéfice du parcours de soins des patients. Tous les groupes de travail relatifs au PSMP sont ainsi pluri-professionnels.

 

 Le PMSP du GHT est articulé autour de cinq premiers axes :

 

  • L’articulation psychiatrie générale et psychiatrie infanto-juvénile
  • L’articulation des offres sanitaires, sociales et médico-sociales.
  • La prévention et prise en charge des addictions
  • L’offre de soins en santé mentale pour les populations précaires
  • Dispositif partagé de l’offre de thérapie familiale

La définition des axes de prise en charge travaillés en commun, ainsi que l’organisation de la gestion transversale de fonctions support fait l’objet d’une concertation au sein de plusieurs nouvelles instances.